Afin d'éviter une double imposition, les pays ont conclu des conventions fiscales avec leurs pays voisins.

La règle générale est que l'impôt sur les revenus est payé dans le pays d'emploi. Il y a néanmoins des exceptions, comme par exemple le fait de travailler dans 2 pays. Si vous avez engagé un travailleur frontalier, vous devez suivre la même procédure que pour le paiement d'un habitant du pays et l'impôt doit être retenu à la source.

Le travailleur devra remplir une déclaration d'impôts dans le pays d'emploi, sur la base des documents qu'il a reçus de votre part et des services des impôts. Il doit toutefois aussi remplir une déclaration d'impôts dans le pays de résidence. Il n'est cependant pas imposé une deuxième fois sur ce revenu dans son pays de résidence, mais il est tenu compte des revenus acquis à l'étranger pour la détermination du tarif fiscal sur des revenus éventuels acquis par le travailleur dans son pays de résidence.

Attention, cette règle n'est pas d'application pour certaines catégories de travailleurs : les fonctionnaires et les personnes qui y sont assimilées, les chauffeurs internationaux et les travailleurs détachés. Pour ces derniers, un régime spécifique est d'application. Les conseillers EURES peuvent vous fournir plus d'informations à ce sujet.